Ici Chez Moi | Polyscopie © … en Photographie

Ma photographie se déstructure et se restructure dans le même élan par un acte conscient de cadrage et de composition ; c’est toujours une part de mystère de voir, là, révélée l’image latente. Ainsi ma photographie rattrape-t-elle ma sculpture en combinant des regards sur un sujet, restructurant les angles au gré de mon regard, comprimant telle partie, révélant telle autre, renforçant une ligne, en fondant une autre.
Étonnant.
Et c’est aussi la révélation de mon héritage en me voyant faire de la « slow photography » avec cette méthode : prendre le temps d’un premier round d’observation, trouver les points de vue, décider du cadrage premier puis des autres en incluant et excluant dans une combinaison de composition/cadrage sans les opposer. J’ai retrouvé cette part de la photographie par la contemplation, avant, pendant et après l’acte, cette part qui remet n’importe quel appareil à sa place de moyen pauvre. Reste l’acte. Reste l’acte et cette image photographique comme un cadeau qu’il me faut transmettre en la montrant.
Lorsqu’il a fallu que je dise ce qu’étaient ces photographies je me suis vite rendu compte qu’il était risqué de donner des explications, d’argumenter, de suggérer, et jamais exactement à la même lumière, ni le même courage. Je lui ai donc donné un nom, le nom de Polyscopie ©, invention d’un jour de pluie. Mon pote Robert dirait :
POLYSCOPIE [pɔliskɔpi] n. f. (XXIe ; poly, du gr. polus « nombreux, abondant » et scopie, du gr. skopos, de skopein « examiner, observer »). Sc. Procédé de capture photographique donnant de multiples vues d’un sujet sur une même image

Palm tree
Tree
Les Floralies
Les Floralies
La Daurade
The old pylon
La gare routière
Saint Aubin
The palm tree
Maison de la Forêt 2
Maison de la Forêt
  • 1